Anecdote sur Le Havre
Louise Michel échappe à un attentat au Havre

Lors d'une conférence

Le 22 janvier 1888, l'anarchiste Louise Michel est au Havre. Elle tient une conférence dans l'après-midi au théâtre de la Gaîté. Le soir, à la salle de l'Élysée, Pierre Lucas, un Breton fervent catholique, tire deux balles.


L'une des balles lui abîme l'oreille et l'autre se loge dans son crâne. Impossible à retirer, celle-ci y restera jusqu'à sa mort, 17 ans plus tard. Louise Michel ne portera jamais plainte.

Voir les 34 anecdotes du Havre

Partagez votre avis sur l'anecdote au Havre !

Partager sur facebook
© Le Havre Regards 2019