Anecdote sur Le Havre
Louise Michel échappe à un attentat au Havre

Lors d'une conférence

Le 22 janvier 1888, l'anarchiste Louise Michel est au Havre. Elle tient une conférence dans l'après-midi au théâtre de la Gaîté. Le soir, à la salle de l'Élysée, Pierre Lucas, un Breton fervent catholique, tire deux balles.


L'une des balles lui abîme l'oreille et l'autre se loge dans son crâne. Impossible à retirer, celle-ci y restera jusqu'à sa mort, 17 ans plus tard. Louise Michel ne portera jamais plainte.

Aller plus loin au Havre

Voir les 35 anecdotes du Havre

Partagez votre avis sur l'anecdote au Havre !

Partager sur facebook
© Le Havre Regards 2020