La machine à remonter le temps
Le Havre Rotonde de Graville

Rotonde de Graville au Havre en 1787 Changer de destination
Publiée par Le Havre Regards sur Mercredi 15 décembre 2021

Carte de la Rotonde de Graville à Le Havre

Les secrets de la Rotonde de Graville

Parmi les endroits chargés d’histoire et peu connus de la plupart des Havrais, on trouve ce qu'on appelle la rotonde de Graville, liée particulièrement aux bombardements des 5 et 6 septembre 1944.

Graville fut pour moi le quartier de mon enfance mais également celui d’une grande partie de ma famille maternelle et en partie paternelle. Aussi, lorsque j'ai eu connaissance que des visites étaient parfois effectuées dans la rotonde de Graville, j’ai saisi l'occasion qui s'est enfin présentée lors des journées du patrimoine de 2021.


Beaucoup de Gravillais, mais également de Havrais, connaissant de peu ou de près l'histoire des lieux, se sont rendus à ces visites. Ce fut l’occasion de rappeler que lors des bombardements, notamment en 1944, les civils avaient pour habitude d'aller s'abriter dans les caves ou abris des habitations, dans les abris du bois Cody, de l'abbaye de Graville, dans les carrières de Soquence (à côté du Vélodrome) ou encore dans le tunnel Jenner.

A l’origine, une citerne fut construite en 1787. Malgré les tentatives de captages des flux phréatiques, le réservoir construit plus tard, en forme d’alvéole en briques et pierres calcaires, ne fut jamais mis en service compte tenu du peu de débit d’eau suffisant. Tout au plus, un bassin servit d’abreuvoir et de lavoir, entraînant des problèmes sanitaires du fait de cette double fonction. La rotonde finit par tomber dans l’oubli.

Ce n’est que lors des premiers épisodes de bombardements en 1940 que les Gravillais lui trouvent un nouveau rôle, celui de servir d’abri. Le 6 septembre 1944 au soir, le quartier est durement bombardé et comme à leur habitude, les habitants y trouvent refuge pour s’abriter. Alors qu’elle est touchée, la rotonde s’effondre sur ses occupants, les lieux n’étant pas prévus pour résister aux impacts des lourdes bombes larguées depuis le ciel.

L’un des survivants, Maurice Desnos, alors jeune adolescent, témoigne que la rotonde fut touchée à plusieurs reprises. Prisonniers des éboulements de terre, 14 personnes y trouvent la mort. Maurice Desnos décrit une évacuation difficile, 3 heures durant, où il fallut ramper dans la terre avant d’atteindre un brancard.

On estime que le quartier fut détruit à 90%. Le Havre sera libérée le 12 septembre 1944. Située impasse de la Défense Passive, une plaque placée à l’extérieur de la rotonde témoigne du drame qui s’est déroulé ce 6 septembre 1944. On estime que 5 000 Havrais sont décédés lors des bombardements.

Retrouvez le témoignage poignant de Maurice Desnos qui a survécu aux bombardements dans la rotonde de Graville, dans le livre Le Havre, 1939-1944: Les abris sanitaires civils et allemands.

Par Claire LS

Remonter un peu plus le temps au Havre

Pour continuer à remonter le temps au Havre, j'ai listé dans la rubrique littéraire 64 livres, romans et ouvrages où LH est cité. Vous y trouverez aussi ces ouvrages historiques avec des trésors de témoignages et photos d'époque :

Voir les 64 livres sur Le Havre

Partagez votre avis !

Partager sur facebook
© Le Havre Regards 2022