La machine à remonter le temps
Sainte-Adresse Nice Havrais

Adresse du Nice Havrais
4 place Frédéric Sauvage 76310 Sainte-Adresse


Activez votre GPS pour afficher votre position et le temps de trajet qui vous sépare du Nice Havrais !
Comment activer mon GPS ?

Les secrets du Nice Havrais

Georges Dufayel, homme d’affaires parisien propriétaire des grands magasins du même nom, créée à Sainte-Adresse en 1905 une station balnéaire nommée le Nice Havrais.

Pour ce faire, cinq rues parallèles à la mer sont construites au pied de la falaise de la Hève, sur les terrains en pente exposés plein Sud jusque-là occupés par des cabanes. Elles vont être reliées par cinq escaliers de brique couleur crème, dite brique Dufayel créant ainsi un accès rapide à la plage et à la digue-promenade. L'architecte havrais Ernest Daniel réalisera l'avenue des Régates, conçue à l’image de la promenade des Anglais de Nice.


La station balnéaire regroupait des dizaines de villas ainsi que 4 grands édifices : le Palais du Commerce (1906), le Palais des Régates (1907), l'Hôtellerie (1913) de Gustave Rives, et le Nice Havrais (1911).

Sainte-Adresse fut la capitale administrative du royaume des belges pendant la Première Guerre mondiale, la Belgique étant presque occupée par les Allemands. L'Hôtellerie hébergera le gouvernement belge d'octobre 1914 à novembre 1918. Les ministères, administrations et personnel diplomatique, soit plus de 1 000 personnes logèrent dans la ville à partir du 13 octobre. Le gouvernement belge disposait de son parc de réparation automobile, son hôpital, son école ainsi que d'un bureau de poste. Une boîte aux lettres de la poste belge est le témoin de cette époque sur la place Frédéric Sauvage.

Des 4 édifices, seul le Nice Havrais échappera aux bombardements de la seconde guerre mondiale.

Partagez votre avis !

Partager sur facebook
© Le Havre Regards 2018